Aujourd'hui, c'était le jour des colis. J'ai reçu mon paquet de Fresholi, commandé la semaine dernière. Je désire tester leurs beurres, mais comme j'ai surtout besoin de fragrances en ce moment, ce sera pour la prochaine fois. J'ai reçu 4 super fragrances à la fois fruitées et fleuries. Je suis impatiente de les essayer.

J'avais commandé, tout début septembre, des colorants chez TKB aux USA. Leur boutique en ligne est une vraie caverne d'Ali Baba pour les colorants divers (oxyde, micas etc). J'aurais bien acheté tout ce qu'ils vendent, mais comme je n'ai pas encore gagné à EuroMillions, je dois me limiter à mon budget. Ma commande a mis plus de deux semaines pour arriver alors que je l'attendais comme une petite fille attend le Père Noël... Mais ça valait le coup d'attendre. J'étais émerveillée en ouvrant le colis par toutes ces belles couleurs. Il y a du bleu, de l'orange, du rouge, du vert, du rose, bref toutes les couleurs de l'arc en ciel. Ma tête fourmille d'idées pour céer de beaux savons avec toutes ces couleurs, les possibilités sont infinies. Je ne sais pas encore si ces cogitations vont m'empêcher de dormir ou m'enmener dans un pays de rêve multicolore!

Toute heureuse de mes nouvelles acquisitions, je suis partie acheter de la salade au magasin du coin. Mais maintenant, je ne peux plus aller faire des courses normalement, le savon envahit tout et je suis à l'affut d'ingrédients plus ou moins originaux.Irène vient de créer un savon pomodoro et je n'ai pas résisté à prendre un litre de jus de tomates bio pour faire de même.Comme je déteste les tomates, je ne vais pas le boire.A côté il y avait du jus de carottes bio, qui parait-il donne une belle couleur orange au savon, je l'ai pris aussi. Et enfin j'ai trouvé un pot de fleurs de lavande au rayon des épices, qui sera du plus bel effet dans le savon. J'ai au moins appris que la lavande se cuisine, puiqu'elle était rangée à côté des herbes aromatiques. Je n'ose même pas imaginer une pizza à la lavande, ça doit être d'un écoeurant...

On devrait proposer à l'OMS de classer la fièvre du savon dans les drogues dures car quand on commence on ne peut plus s'arrêter...

Et la salade me direz-vous? Je vous rassure, je n'ai pas encore inventé le savon à la salade, c'était pour mon souper... mais sait-on jamais peut-être qu'un de ces jours...