Me voilà enfin de retour.

Je n'étais malheureusement pas en vacances... mais comme je finis une formation cette année, j'ai beaucoup de travail, dont, entre autre un travail de diplôme qui me prend beaucoup d'énergie... alors que j'aurais tant de choses à partager sur mon blog.

J'en reviens aux origines de ma passion pour les savons. J'ai commencé il y a plusieurs années par les savons de refonte, c'est d'ailleurs souvent ainsi que la savonite commence.

Je vous donne la recette. C'est une activité sympa qu'on peut aussi faire avec les enfants:

500 gr de copeaux de savons (achetés en droguerie ou provenant d'un savon neutre râpé

400 cc d'eau déminéralisée ou d'infusion diverse

60 cc d'huile végétale (olive, argan, sésame etc)

Huile essentielle, fragrance et/ou colorant alimentaire

Mettre le savon, l'eau(ou le thé) et l'huile dans un récipient et mettre au bain marie. Remuer et attendre que l'appareil se transforme en une masse homogène. Un fois que l'on est certain que tous les copeaux de savon ont fondu, ajouter l'huile essentielle, la fragrance et/ou le colorant alimentaire.

Passer un coup de mixer pour s'assurer que la pâte est bien homogène et verser dans des moules indviduels.

Laisser sécher le savon environ 1 mois afin que l'eau s'évapore.

Les avantages de cette méthode sont les suivants:

Pas de risque de blessure contrairement à la soude

Peu d'investissement

Initiation à la savonnerie, histoire de s'assurer que cette occupation nous plaît avant d'investir dans des produits beaucoup plus chers

Les inconvénients de cette méthode

Peu créative

Les possibilités deviennent assez vite limitées

Savon moins doux pour la peau en général

Je n'ai pas de photo de savons réalisés avec cette méthode car je l'ai abandonnée depuis longtemps, mais je la trouve tout à fait valable pour débuter. Elle permet de mesurer notre intérêt pour le savon.

J'ai eu la "révélation" il y a 3 ans. J'ai découvert par hasard les savons Aventures lors d'une foire agricole villageoise dans le Val de Ruz. Je m'en suis offert un malgré le prix que j'ai trouvé très élevé. J'ai parlé avec la dame du stand qui m'a expliqué, sans me donner de détails, qu'il s'agissait de savons artisanaux fabriqués avec des huiles bio  et des instruments de cuisine. J'ai rigolé sur le moment, pensant que cette dame me racontait un bobard commercial.

Le temps a passé et un beau jour, pas si ancien. Je suis allé voir sur le site de ces personnes.J'ai fait des recherches et j'ai vu qu'un monde illimité s'offrait à moi. J'ai lu d'inombrables blogs et finalement, je me suis lancée dans la prépration du "vrai savon". Et depuis la savonite aiguë me poursuit.